Chargement

Si vous souhaitez augmenter la performance de votre boutique en ligne, cet article est fait pour vous ! Notre expert UX vous explique comment augmenter facilement le taux de conversion de votre site e-commerce. Expérience utilisateur, flow de navigation ou source du trafic.. on vous dit tout sur l’art de transformer vos visiteurs en acheteurs !

Définition

Le taux de conversion e-commerce est un indicateur clé de performance (KPI: Key Performance Indicator – Dans le domaine du web ces indicateurs servent à analyser l’audience d’un site web). Le taux de conversion est calculé en divisant le nombre d’achats faits sur le site par le nombre de visiteurs, le tout sur une période choisie. D’une façon générale, il sert à mesurer la capacité du site à transformer ses visiteurs en acheteurs.

 

Qu’est-ce qui influence le taux de conversion ?

L’appareil utilisé

Bien que le trafic soit plus important sur mobile, le taux de conversion demeure plus élevé sur ordinateur.

L’ergonomie du site sur l’appareil utilisé peut avoir une influence sur le taux de conversion. On peut voir que le taux de conversion sur mobile est en général plus faible que sur ordinateur. Cela est en partie dû à l’ergonomie, et à la difficulté pour naviguer sur le site. L’écran est également petit, ce qui peut générer beaucoup de clics.

De plus les utilisateurs ont tendance à prioriser l’ordinateur pour les achats complexes et importants.

 

La source du trafic

Sur le web il existe différentes sources de trafic, ces derniers ont une influence sur le taux de conversion du site e-commerce.

On en distingue 5 principales :

  • le trafic direct,
  • le trafic organique,
  • le trafic social,
  • le trafic referral,
  • le trafic mail.

Certaines de ces sources ont plus de valeurs que les autres, c’est notamment le cas du  trafic direct. Celui-ci prouve que les utilisateurs vous connaissent et ont confiance en vous, car ils se sont rendus sur votre site directement via l’URL.

  1. Le trafic organique représente les utilisateurs ayant cliqué sur le lien à la suite d’une recherche google. Un trafic organique élevé indique un bon référencement de votre site sur Google, et que votre stratégie de contenu est bonne.
  2. Dorénavant, le trafic n’est plus seulement organique mais peut être payant. Si vous voyez que votre trafic provient des annonces Google, alors c’est la preuve que vos campagnes de pubs fonctionnent.
  3. Le trafic social, comme son nom l’indique provient des médias sociaux, son impact a augmenté significativement ces dernières années. Vous ne devez pas négliger ces plateformes qui jouent un rôle clé dans la redirection du trafic vers votre site web ou boutique en ligne. Besoin d’accompagnement numérique ? Demandez une soumission.
  4. Le trafic referral désigne quant à lui, qu’à chaque fois qu’un visiteur arrive sur votre site depuis un autre site internet (et que cette visite n’est identifiée ni comme du “réseau social”, du “moteur de recherche”, du “display” ou du “paid”), Google Analytics va ranger la provenance de cette visite dans la catégorie Referral.
  5. Enfin, le trafic mail ou courriel en bon français, représente le trafic en provenance des courriels. Même si ce canal peut vous sembler dépasser, le marketing par courriel représente encore aujourd’hui une valeur sûre. D’ailleurs, avec un taux d’ouverture de 18% toutes industries confondues, l’infolettre demeure le moyen privilégié de rejoindre vos abonnés.

De plus les sources de trafic peuvent être influencées par différents facteurs externes à vos stratégies web, tels que les changements saisons, certains événements (soldes, pandémie, etc…) ou encore certaines périodes de l’année (Noël, etc…).

 

 

Comment augmenter le taux de conversion ?

Lorsqu’on achète en ligne, il y a énormément de choix et de concurrence : il est donc important de fournir le maximum d’informations à nos utilisateurs pour qu’ils puissent prendre la meilleure décision. Pour cela, il est crucial d’avoir un contenu clair et bien rédigé. Cela fait partie de l’expérience utilisateur. C’est un élément à ne pas négliger. Nous nous spécialisons dans l’expérience et l’interface utilisateur, nous pouvons vous accompagner dans vos projets.

 

L’aspect transactionnel doit être intuitif

Le processus d’achat peut être long et fastidieux selon les sites visités. Voilà pourquoi le tunnel d’achat doit être le plus rapide, et le plus simple possible (par exemple obliger l’usager à créer un compte pour finaliser son achat n’est pas recommandé).

Lors du processus de paiement, il est nécessaire de demander à l’usager uniquement les informations dont on a besoin (nom, prénom, adresse, méthode de paiement).

De plus, le formulaire de check-out doit se faire par étape (Informations personnelles, informations de livraison, informations de paiement par exemple ).

 

Le temps de téléchargement doit être rapide

Il existe d’autres facteurs qui peuvent influencer le taux de conversion. Notamment sur un site dont le temps de chargement des pages est lent, cela aboutira à peu de conversion des internautes en acheteurs. Si vous mettez en avant les avis des utilisateurs, c’est plus rassurant pour les usager. Vous pouvez également créer une section dédiée aux questions de l’utilisateur ou installer un widget de clavardage en ligne (comme par exemple, Live Chat, qui est le plus efficace selon nos tests).

 

Vous souhaitez améliorer la navigation, le plan de site et l’ergonomie de votre site web ? Vous avez besoin d’une refonte ? L’équipe de La Web Shop saura mettre en place les outils qui vous permettront d’atteindre un taux de conversion élevé. Écrivez-nous dès maintenant pour obtenir une soumission. On veut en savoir plus sur ces projets qui vous animent et les concrétiser avec vous !

Recherche
×
Fermer