Vous savez sûrement qu’il arrive de recevoir des courriels frauduleux, qui semblent tout à fait sécuritaires au premier abord. L’un des canulars classiques se manifeste par l’envoi d’un courriel ayant pour objet le renouvellement de vos noms de domaines. Hélas, sachez que votre entreprise, aussi grande, belle, et productive qu’elle puisse être, n’est guère à l’abri des activités de ces groupes malveillants.

En effet, il se peut que vous ayez reçu ou que vous receviez prochainement un message provenant de provenant de Domain Registry of Canada (DROC) ou de iDNS (Internet Domain Name Services) vous indiquant qu’il est temps de renouveler votre nom de domaine.
Vous devez absolument ignorer ces avis, car ces compagnies sont frauduleuses!

Comment procèdent-ils?

Pour envoyer ces lettres, iDNS utilise simplement les adresses d’entreprises via WHOIS, le répertoire public officiel des noms de domaines. Cette lettre est envoyée aux propriétaires de nom de domaine .com, .ca .biz, .net, .org, . et .info.

Voici un exemple de la lettre que nous ainsi que plusieurs propriétaires de nom de domaine ont reçue de la part de iDNS :

Quelles sont les conséquences sur votre entreprise?

Si vous ne repérez pas une telle fraude et que vous procédez au paiement, sachez qu’il n’est pas trop tard pour remédier au problème.

Tout d’abord, notez que ces compagnies frauduleuses offrent en apparence le même service que celles avec qui vous faites affaire habituellement. L’acte frauduleux se cache non pas dans les actions de gestion de votre domaine, mais plutôt au niveau du paiement, où ils vous chargent le double du prix original, sinon plus. La plupart du temps, les actions pour transférer le domaine ne sont pas enclenchées. Vous vous retrouvez donc à payer votre nom de domaine à 2 entreprises, soit une fois à nous, qui gérons votre nom de domaine, et une autre fois à l’entreprise mal intentionnée, qui elle vous facture le double du prix.
Au final, vous vous retrouvez à payer près de 60$/année au lieu de 20$/année puisque vous payez non seulement 20$/année à votre hébergeur sécuritaire, mais également 40$/année à la compagnie frauduleuse.

Que faire pour vous protéger ?

Soyez vigilant

Cette situation peut facilement être évitée. Si vous nous confiez votre hébergement Web ainsi que la gestion de votre nom de domaine, nous communiquerons toujours de la même manière avec vous et établirons un environnement de confiance.

Assurez-vous de la provenance

Si votre site Web est hébergé par la Web Shop par exemple, et que la demande n’est pas envoyée par notre service d’hébergement ([email protected] ou  [email protected]) il est très probable que ce soit une offre de sollicitation frauduleuse. Au moindre doute, si vous êtes incertain de la provenance d’une facture, envoyez-nous une copie de la facture par courriel à [email protected] et nous pourrons vous assurer de la légalité de celle-ci.

Mieux vaut prévenir que guérir

Si vous nous en faites la demande, nous pouvons cacher votre identité au registraire, ce qui fait que vous ne recevrez plus ce type de sollicitation. Cela n’engendre pas de frais supplémentaires. Il faut simplement nous envoyer un message à [email protected] et nous faire la demande de protéger vos informations personnelles vis-à-vis du registraire.

 

Nous savons qu’il est parfois difficile de s’y retrouver parmi ces courriels, mais il est crucial d’entretenir un lien avec le support, et c’est justement ce que nous offrons à la Web Shop. Que ce soit par courriel ou par téléphone, nous sommes toujours disponibles. Vous n’avez qu’à nous envoyer une copie du courriel à [email protected] et un membre de l’équipe sera en mesure de vous assurer de sa légalité. Sachez qu’une image vaut 1000 mots. Un courriel avec une capture d’écran du courriel possiblement frauduleux est la méthode la plus rapide et sécuritaire pour vous de vérifier la légalité du courriel.

Qui sait, une petite action pourrait vous faire économiser bien des dollars!