Maintenant que le sapin est défait, que les restes de dinde sont congelés, que les relevés de cartes de crédit sont à payer, que les cours et les émissions télé ont débuté, que l’abonnement au gym a été renouvelé et que le hockey est recommencé (yessss!), tout est en place pour entamer une excellente nouvelle année.

D’ailleurs, jusqu’à quelle date est-ce acceptable de souhaiter bonne année? Le 24 janvier, c’est limite un peu, non? Je me permets tout de même de le faire en introduction de ce billet en vous offrant mes sincères vœux de bonheur, de succès et de santé pour 2013.

Et maintenant, jusqu’à quelle date peut-on faire une revue de l’année précédente sans avoir l’air trop en retard? On va dire que c’est le 24 janvier aussi, d’accord?

L’année 2012 aura été riche en actualités dans plusieurs domaines, du sport à la politique et des affaires au divertissement. Le web étant désormais totalement intégré à nos vies, il va sans dire que les moments marquants de l’année ont trouvé écho sur la toile et que des faits marquants reliés au web ont également fait les manchettes.

Bien que plusieurs palmarès aient déjà été faits, je vous propose ici mon top à moi, soit cinq faits marquant de mon année web 2012.

Mon top 5 du web en 2012

Pinterest 

Plus que la saveur du mois, ce fut pour plusieurs (dont moi) la saveur de l’année! Que d’heures passées devant un écran à épingler des images qui font rêver. Alors qu’au départ c’était  Monsieur-mais-surtout-Madame Tout-le-monde qui s’y intéressait, les entreprises ont vite fait de comprendre tout le pouvoir de ce média social basé principalement sur l’organisation et le partage d’images. Du rêve, des idées et de l’inspiration, c’est ce que Pinterest a apporté à des millions d’utilisateurs en 2012.

L’entrée en bourse de Facebook

C’est en mai 2012 que le géant Facebook a fait son entrée officielle en bourse. Établie à une valeur de 104 milliards de dollars, l’entreprise a vu la valeur de ses actions chuter dramatiquement, et ce dès les premiers jours suivant son introduction au Nasdaq. En trois mois, l’action est passée de 38$ à 19$, soit 50% de sa valeur initiale. Le cours remonte tranquillement, mais il demeure que l’entreprise s’adapte et réagit à la situation. Des rumeurs d’un Facebook payant aux fameuses publications sponsorisées des entreprises, le géant est en mutation. Il reste à voir la forme qu’il prendra au cours de la prochaine année.

La diffusion « live » du festival Coachella et du Red Bull Stratos

Un fait divers qui n’a sûrement pas été de beaucoup de palmarès de l’année, mais qui moi, personnellement, m’a comblée: la diffusion des concerts présentés à Coachella  Bon, je devine que ce n’est pas aussi magique comme expérience que d’assister réellement au festival californien, mais de pouvoir regarder en direct sur mon ordinateur les performances de Radiohead, The Black Keys et plusieurs autres, c’était quand même très satisfaisant. De plus, la performance de Snoop Dogg aux côtés d’un hologramme plus que réaliste du rappeur Tupac a été une très belle réussite technique. Le festival aura lieu cette année du 12 au 14 avril, on croise les doigts qu’ils répètent l’expérience de la diffusion web! Quelques mois plus tard, c’est le parachutiste autrichien Felix Baumgartner qui m’a fait vivre de grandes émotions avec un saut historique retransmis en direct sur Youtube. Un grand moment partagé par des millions d’internautes!

Toujours plus d’appareils mobiles

Une année sous le signe de la mobilité! La tendance ne se dément pas, alors que plusieurs nouveaux appareils ont pris d’assaut ce marché qui n’en finit plus de croître. Apple nous a offert le Iphone 5 qui en a déçu certains en ne se distinguant pas assez de ses prédécesseurs. La marque de la pomme a aussi dégainé le Ipad 3e et 4e génération ainsi qu’un Ipad mini, la première tablette de 7 po. chez Apple. Microsoft se lance aussi (finalement) dans le merveilleux monde de la mobilité avec sa première tablette, la Surface. Et le bal des sorties ne s’arrêtera sûrement pas en 2013, alors que Research in Motion devrait lancer son BlackBerry 10, espérant ainsi redorer son blason après une période plutôt difficile. Notre défi sera donc de choisir l’appareil qui nous convient parmi toutes les options possibles!

L’instantanéité de Twitter

En 2012, Twitter a été pour moi le moyen le plus rapide de m’informer. En tout temps, à tout moment, j’ai pu y suivre l’actualité et bien souvent y apprendre les nouvelles avant qu’elles ne paraissent dans les médias traditionnels. En dehors des heures régulières d’information, Twitter devenait le média à consulter pour savoir ce qui se passait. Et en des temps de crise comme nous en avons connus avec le printemps érable ou lors d’événements tragiques comme l’attentat du 4 septembre au Métropolis, la twittosphère bouillonne d’informations livrées en temps réel. Des jeux Olympiques de Londres à l’ouragan Sandy, des campagnes électorales québécoises et américaines au lock-out de la NHL, j’ai consommé mon information d’une façon différente et beaucoup plus adaptée à ma réalité.

Mentions d’honneur… et de déshonneur

Félicitations à Barack Obama qui, en plus d’avoir été réélu à la présidence, a écrit le tweet le plus retweeté en 2012. Vous pouvez consulter les tweets les plus marquants de 2012 juste ici.

Enfin, désolée pour Psy et les 1 236 250 048 de visionnements de son Gangnam Style, mais personnellement, je trouve quelque peu désolant que ce soit cette vidéo qui soit la première à dépasser le cap du milliard de vues sur Youtube. Espérons que le tout s’essoufle rapidement et que les mouvements d’équitation chorégraphiée soient vite oubliés. Fin de l’éditorial!

Je vous laisse avec le Zeitgeist 2012, une vidéo produite par Google qui nous montre les moments forts de la dernière année. Très touchant et inspirant!

Et vous, quels ont été vos moments marquants sur le web en 2012?